Santé et objets connectés, le bien-être à portée de main

Désormais, les objets connectés font aujourd’hui partie de nos mœurs, de notre mode de vie, de notre quotidien. Montres, bracelets, caméras de surveillance, balances, domotiques, et aujourd’hui le monde de la santé ont rejoint la révolution. Objet connecté qui se met à la place du kinésithérapeute, objets qui permettent de surveiller son diabète, un objet qui vous assiste dans la prise de vos médicaments, la panoplie nous offre une santé à portée de main.

La santé connectée, vers une démocratisation

Les objets connectés sont de plus en plus présents dans notre vie de tous les jours. Outre l’aspect ludique, ces gadgets sont en train de s’initier dans le monde médical. Autrement dit, la santé connectée est aujourd’hui sur le point de devenir un moyen pour améliorer notre santé, notre hygiène de vie, notre bien-être. Nous allons notamment parler du kit Bluetens. Ce bijou technologique va prochainement révolutionner le monde de la kinésithérapie chez les sportifs de haut niveau comme chez les amateurs.

Le Bluetens est composé d’un minuscule boîtier pesant grammes et ne faisant que 4 centimètres de large, 6 centimètres pour une hauteur de 1,2 centimètre. Le tout sera accompagné d’un câble d’électrodes, des électrodes autocollantes et principalement d’une application mobile Bluetens. Comment fonctionne-t-il ? Rien qui soit compliqué. Il suffit de brancher le câble d’électrodes au boîtier, disposer les quatre électrodes autocollantes sur les zones de traitement, raccorder les têtes de câble sur les électrodes et lancer l’application.

Impossible d’aller plus loin sans parler de l’application qui orchestre tout le dispositif. C’est grâce à cette application que vous pourrez choisir le type de massage adapté à votre malaise. C’est aussi lui qui permet d’identifier exactement où placer les électrodes. Une fois que la zone à traiter est localisée, l’application met en effet à votre disposition une panoplie de type de massage.

Objets connectés, une santé pour tous

Outre le Bluetens, d’autres objets de plus en plus spécifiques intègrent le marché de la santé et de la nouvelle technologie. En effet, ces appareils permettent de surveiller constamment notre santé et permettent aux personnes atteintes de maladies chroniques de garder un œil permanent sur leur état de santé. Quand la technologie s’allie à la santé, c’est ainsi une combinaison médicinale plus personnalisée qui se profile à l’horizon.

montre-connecte-enfantVous avez le Linkoo qui est une montre connectée GPS. Elle est particulièrement destinée aux gens du troisième âge pour les accompagner au quotidien. Son utilisation va permettre de rester en contact avec ses proches à tout moment de la journée. Cette montre est particulièrement innovante, car elle dispose d’un capteur anti-chute, mais également d’un capteur d’activité, d’un capteur de fréquence cardiaque tout en gardant les mêmes fonctionnalités qu’une classique montre connectée telle que les appels, les envois de message…

On va encore plus loin avec l’arrivée du bracelet qui permet de détecter des signes de dépression. Oui, vous avez bien lu, vous ne rêvez pas. MyndBlue est exactement le bracelet idéal pour prévenir ce type de maladie qui toucherait, selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), plus de 350 millions de personnes dans le monde dont la France en abriterait les 4 millions. Pour cela, grâce à ses capteurs, le bracelet peut mesurer le rythme cardiaque, la température du corps, la tension artérielle et même l’acidité de la peau et la lumière perçue.

sirencareSurveillez votre diabète et votre taux de glycémie en utilisant la montre Glycount. Comment fonctionne-t-elle ? Les capteurs qui sont disposés dans son boîtier sont en contact direct avec la peau. Ces derniers vont permettre de mesurer le niveau de sucre dans le sang. En un seul clic, le patient peut accéder aux données l’informant sur les risques d’hypoglycémie. Le temps où il fallait se piquer le doigt est ainsi révolu. Pour accéder aux informations, il suffit de lancer l’application dédiée à la montre.

Si vous avez tendance à oublier fréquemment de prendre vos médicaments, sachez qu’il existe maintenant le pilulier connecté. Tel un pilulier classique, cette trouvaille permet ainsi de gérer plus efficacement ses prises de médicaments avec la seule différence, il le fait pour vous. Il comporte d’un écran tactile, d’un haut-parleur, d’une caméra haute résolution et de plusieurs microphones. La machine alerte et envoie des notifications sur votre smartphone afin d’éviter un oubli. Grâce au lancement du suivi connecté, l’appareil est en mesure de contacter une tierce personne lorsque la personne concernée a oublié de prendre ses médicaments. Il existe même des chaussettes connectées pour prévenir des effet du diabète

Les femmes ont aussi droit à leur petit avantage avec Perfit, un dispositif qui permet de faire des exercices de contraction périnéale qui sont nécessaires pour la rééducation du périnée. Le fonctionnement est simple. Tout se déroule comme si vous jouiez à un jeu vidéo. Munie d’un capteur installé dans le vagin, l’utilisatrice actionne le programme de rééducation et connecte l’appareil via Bluetooth sur son smartphone. C’est grâce à des contractions au niveau des muscles périnéaux que la personne sera censée s’exercer. Autrement dit, le procéder se base sur le principe du biofeedback qui est une méthode pour prendre conscience sur les efforts réalisés.

Utilisation d’objets connectés, un intérêt pour les assureurs

Le sujet abordant les objets connectés suscite aujourd’hui l’engouement des assureurs et des mutuelles de santé. En effet, ces inventions offrent de nouvelles opportunités à ces derniers, qui vont même parfois aller jusqu’à pousser ses clients à l’utilisation de ce type d’appareil. Dans son objectif principal, toute assurance a pour but de couvrir un sinistre que ce soit matériel ou physique. C’est ici qu’entrent en jeu les objets connectés. Par le biais de ces appareils, les informations peuvent être communiquées en temps réel et d’une manière précise. Grâce à ses diverses fonctionnalités, ils peuvent réduire les risques ou du moins les prévenir.

D’une autre manière, les objets connectés peuvent faciliter un réajustement des primes. Pour les sociétés d’assurance, l’arrivée de ces objets connectés va leur permettre d’être mieux informés sur la sinistralité et de connaitre de façon plus précise le comportement de chaque individu assuré. Elles vont ainsi pouvoir ajuster les primes d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.