Vivre avec l’alopécie, et la détecter à temps.

L’alopécie est une forme de calvitie pouvant affecter toutes les zones du corps. Les hommes comme les femmes peuvent être touchés par ce phénomène.

De quoi s’agit-il ?

Les alopécies désignent la perte de cheveux sur la tête ou une partie du corps. Il s’agit d’un phénomène naturel apparenté à la calvitie et se produisant dans la plupart des cas entre 20 et 35 ans. Si l’origine de l’alopécie est souvent génétique, d’autres facteurs peuvent également en être responsables. La carence en vitamines et minéraux, les troubles thyroïdiens, les infections fongiques, les changements hormonaux ou les traitements capillaires sont entre autres susceptibles de le provoquer. Touchant aussi bien l’homme que la femme, l’alopécie se manifeste soit par une perte de cheveux sous forme de plaques, soit par une calvitie totale. Dans certains cas, la perte de cheveux peut même concerner tout le corps. Il est de plus possible que le phénomène s’accentue et se produise plus tôt chez l’homme si un membre de la famille – père, grand-père, etc. — est touché. En phase terminale, l’alopécie rend le follicule du poil inactif et lisse la peau. Il existe différents diagnostics à faire en line afin de déterminer la cause de L’alopécie.

Quelle solution face à l’alopécie ?

Différentes solutions peuvent être envisagées en cas d’alopécie : greffes de cheveuxperruques médicalisées, bandeaux pour cheveux, foulards, etc. Le choix se fait en fonction de l’ampleur du problème et des besoins, mais la solution est souvent mise en œuvre pour réduire l’impact du phénomène sur la vie de la personne concernée. Il arrive en effet que l’alopécie soit une source de gênes et de complexes. Par ailleurs, il faut savoir que la plupart des solutions ne permettent pas d’enrayer la calvitie. Celles-ci ne servent en effet qu’à améliorer la vie des personnes touchées. Il est cependant possible d’agir sur la repousse ainsi que la qualité du cuir chevelu à l’aide de certains nutriments, et ce, dès que les follicules commencent à perdre de leur vigueur et ne produisent plus qu’un fin duvet.

L’alopécie n’est pas une fatalité, si elle est prise à temps elle peut être soignée, et parfois même les cheveux peuvent repousser. Divers centres peuvent vous accueillir, L’institut Salvador par exemple propose en complément un diagnostic en ligne afin de d »déterminer la cause de votre chute de cheveu, évaluer sa gravité, et vous proposer l’accompagnement adapté à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.